La pergola est l’abri de jardin que toutes les familles modernes devraient faire construire dans leur jardin. En effet, grâce à elle, les membres de la famille peuvent profiter d’une belle journée ensoleillée sans pour autant se soucier du climat. Il existe différents types de pergolas, mais on va plus particulièrement insister sur la pergola en aluminium et la manière de l’installer. Si vous ne savez pas non plus comment fabriquer une pergola en aluminium, suivez ce guide. Il fait justement le tour de la question.

Les avantages d’une pergola en aluminium

L’aluminium est un choix de matériau très judicieux. Pour cause, il est très résistant tout en étant facilement maniable de par sa légèreté. Il résiste à toutes les épreuves que ce soit la météo, les chocs et les coups ou même la corrosion. Autrement dit, l’aluminium ne se rouille pas ni ne se déforme avec le temps. Résultat : la pergola en aluminium n’a pas besoin d’entretien régulier et est très simple à réaliser. De plus, elle est disponible dans de nombreux coloris lui permettant ainsi de s’intégrer facilement à tous les styles de logement.

Les étapes de la réalisation d’une pergola en aluminium

Étape 1 : l’emplacement de la pergola en aluminium

Il faut faire attention à l’endroit où vous allez placer votre pergola en aluminium. L’idéal serait sur une surface inclinée. Effectivement, il va certainement pleuvoir un jour ou l’autre et une surface inclinée empêcherait que les eaux de pluie ne s’accumulent à différents endroits de la pergola. Aussi, pour que la structure se tienne droit, il est primordial d’installer la pergola sur un mur porteur tel que contre la façade de la maison. Sinon, vous pouvez toujours opter pour une pergola autoportée qui trouve sa place à côté de la maison, de préférence fixé au mur du jardin.

Étape 2 : mettez en place la pergola en aluminium

Pour commencer, il faut avoir un plan détaillé et précis de la construction, à savoir la forme, type et dimensions de la pergola. Et lorsque vous serez prêt, trouvez l’emplacement des piquets d’appui et percez des trous pour y visser les équerres d’assemblage. Ensuite, fixez fortement chaque piquet à l’aide de ces équerres. Et positionnez la gouttière sur ces piquets et chevillez-la avec des vis. N’oubliez pas de vérifier son horizontalité à l’aide d’un niveau à bulle. Puis, posez les profils, les montants transversaux et fixez-les minutieusement. Pour finir, installez les plaques sur les montants, elles servent à protéger la construction des intempéries et du soleil. À noter que ces plaques doivent être recouvertes de caoutchouc.